Martin Armstrong prévoit un cataclysme financier pour fin septembre début octobre 2015.

"Oracle" de  Martin  Armstrong

« Oracle » de Martin Armstrong

MARTIN ARMSTRONG, ancien conseiller financier richissime (1 trillion de dollars), basé aux États-Unis, a mis au point un modèle informatique basé sur le nombre pi, et d’autres théories liées aux cycles, capable de prédire les tournants décisifs de la vie économique mondiale, et ce avec une précision frappante.

Au début des années 1980, il a fondé sa société de prospective et de conseil financiers – Princeton Economics. Ses analyses étaient très recherchées, par le monde entier. À mesure que sa réputation s’est renforcée, des banquiers New Yorkais de premier plan l’ont invité à rejoindre “le club”, pour les aider à mieux manipuler le marché mondial. Martin a refusé leurs invitations à plusieurs reprises.

Plus tard cette même année (en 1999), le FBI a pris d’assaut ses bureaux, confisquant son modèle informatique, et l’accusant d’être à l’origine d’une arnaque à la Ponzi, s’élevant à 3 milliards de dollars. S’agissait-il d’une tentative pour le faire taire et l’empêcher de dénoncer publiquement la véritable arnaque à la Ponzi, que sont les dettes s’accumulant dans le monde entier depuis des décennies ?

Voici à présent une interview faite par la info Wars ( October Surprise Could Be Stock Market Crash Says Martin Armstrong  ) ou il  nous annonce l’implosion du système …

Ce documentaire sortira le 16 septembre 2015, soit juste avant cet éffondrement mondial du système.

Cette terrible crise mondiale, ne sera pas seulement composée d’une crise économique et financière, mais sera suivi de conflits, de guerres civiles, de révoltes, etc etc…

En discutant avec les gens, on se rend bien compte que tout le monde est plus ou moins conscient que “quelque arrive” mais quoi, on ne le sait pas trop, mais notre 6ième sens est en alerte depuis un moment, et nous savons que cela ne va pas tarder, et sera terrible…

On se rend bien compte également, et sans être devin, que tous les feux passent au rouge depuis quelques temps, et que cela va faire exploser le système, et ceci partout sur la planète !

Les prédictions d’Armstrong reposent sur la théorie selon laquelle tout se produit en fonction de cycles. Nous approchons actuellement de la fin d’un cycle majeur de 300 ans. Le dernier cycle s’est terminé par des révolutions contre les monarchies. Le cycle actuel se terminera par des révolutions contre les démocraties corrompues. Selon lui, la corruption des gouvernements du monde est aujourd’hui extrême.

Il nous met en garde du fait que les gouvernements sont dirigés par des avocats qui s’inquiètent plus d’être réélus que des « experts financiers ». C’est là notre plus gros problème.

Il suggère que les flux de capitaux entrants aux Etats-Unis, notamment en provenance de la Chine, vont continuer d’influencer les marchés des actions et de l’immobilier à la hausse aux Etats-Unis. Le Congrès et les médias vont également blâmer la Fed pour les bulles, raison pour laquelle la Fed sera forcée de laisser grimper les taux.

Il nous met en garde contre les bulles sur les marchés des obligations :
« Le marché des obligations atteint un sommet. Les taux d’intérêt sont négatifs et ne pourront pas tomber beaucoup plus bas. Pour ce qui concerne les marchés des obligations, le vent va bientôt tourner. »

Avec les gouvernements actuels, nous sommes en difficulté. D’ici à 2020, les intérêts à payer pas les Etats-Unis excèderont leur budget militaire.
Sur le plus long terme, une telle situation est bien évidemment insoutenable et aura de lourdes ramifications, dont une hausse des taux d’intérêt aux Etats-Unis et un affaiblissement du dollar.

Il fait référence au point culminant d’anciens cycles comme celui que nous avons vu en Russie en 1998, celui de la bulle sur la dotcom ou celui de la bulle sur l’immobilier et les postulats qui dure depuis 8,6 ans et devrait se terminer par l’effondrement des marchés des obligations.

La hausse des taux d’intérêt aura un effet particulièrement dévastateur sur les marchés émergents qui ont émis de la dette en dollars et qui finiront par se retrouver dans la position de la Grèce, incapables de rembourser les intérêts de leur dette.

Armstrong n’a que peu d’espoir pour les banques européennes. L’euro, qui part du principe que tous les pays sont identiques, est en difficulté. En Europe, des gens achètent les actifs et la dette allemande dans l’espoir de voir la devise unique s’effondrer et de pouvoir être remboursés en nouveaux marks.

translated by: A/D/S/D  (Lansing – Michigan)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s